Construction-Installation

De travail.expocancer.fr.

Vous avez la possibilité de lire la fiche directement par rapport à ce site ou de l'imprimer.

Image:imprime.jpgCliquez sur le lien suivant pour éditer la fiche complète
Fiche secteur Construction-installation

Sommaire

Objectif de l’étude :

Etudier l’évolution dans le temps des postes concernés par les travaux d’installation dans la construction.

L’étude initiale porte sur :

- 77 patients pris en compte

- une période de 1941-2004

- des entretiens individuels dans le cadre du GISCOP93, faits entre 2002 et 2007, suivant le « protocole pour la construction d’un dispositif de surveillance des cancers d’origine professionnelle en Seine Saint Denis - 2è phase : construction du dispositif permanent 2002-2003 ».

- 69 patients atteints d’un cancer du poumon, 4 atteints de mésothéliome, 1 atteint de cancer de la plèvre, 1 atteint de cancer du rein, 1 atteint de cancer du sinus de la face, 1 atteint de cancer du larynx.

- Cette étude porte sur les données de la base SCOP mises à jour au 12 mars 2008.

Analyse des parcours professionnels :

Analyse globale :

Organisation du travail

- le métier est masculin. 3 femmes sont répertoriées et ont un travail administratif .

- 4 licenciements sont mentionnés : 2 pour raison économique et 2 pour raison personnelle

- Les durées de postes vont de quelques mois jusqu’à 39 ans avec une moyenne de 6 ans

- Les postes des travaux d’installation sont :


Image:logoexemple.pngCliquez sur le lien suivant pour télécharger le tableau
Liste des processus et des postes dans la construction-installation


Remarques sur les postes :

- D’autres dénominations de poste existent quelque soit la chronologie:

• conducteur de travaux, chef de chantier, technicien d’exécution, Technicien supérieur

• Manœuvre (aide chantier)

• technicien

• Dessinateur industriel

• Ingénieur= ingénieur polyvalent (étude, contrôle)

• Poseur de faux plafond

• Monteur en chauffage

- Ces postes correspondent :

  • conducteur de travaux, chef de chantier, technicien d’exécution, technicien supérieur =conducteur de chantier
  • manœuvre = technicien = agent technique (aide sur le chantier)
  • ouvrier hautement qualifié=chauffagiste ou électricien
  • dessinateur industriel=dessinateur
  • ingénieur=ingénieur d’étude
  • artisan=est plus un statut qu’un métier
  • poseur de faux plafond=monteur de faux plafond
  • Monteur en chauffage=monteur

- Certains postes ont des spécialités comme : monteur en électricité, monteur de faux plafond, monteur de cheminée, monteur en chauffage

- La dénomination du poste simple ne correspond pas à son activité polyvalente (plombier)

- 5 personnes se sont mises à leur compte ou obtiennent des responsabilités

- 4 plombiers partent à l’étranger pour travailler (Afrique du Nord, Arabie Saoudite), 1 monteur (Libye, Oran)

- Il y a une évolution professionnelle progressive des postes : Apprenti à ouvrier ou apprenti à petit compagnon puis compagnon. Certains salariés ont d’abord été aide-monteur ; aide-maçon ; aide-électricien ; aide-plombier…et sont devenus monteur, maçon…

- Les postes de plombier, électricien, agent d’entretien, chauffagiste/fumiste, monteur ont des activités de nettoyage

- Certains postes sont fusionnés : plombier-couvreur ; plombier-chauffagiste ; couvreur-chauffagiste ; couvreur-chauffagiste-plombier ; chauffagiste-ramoneur ; chauffagiste-maintenance ; monteur-soudeur ; briqueteur-fumiste ; menuisier-plaquiste

- Les postes les plus exposés sont ceux qui concernent la faisabilité des travaux d’installation. Certaines expositions dépendent du lieu de travail (radiations ionisantes car la personne a travaillé au CEA). Concernant les postes du bureau d’étude, seul le technicien a été contaminé par l’amiante (dans les années 50). Les autres postes d’étude sont des postes de bureau et de contrôle (ingénieur…). Les postes de direction et de gestion sont exposés quand les activités concernent les travaux.

- Concernant le projeteur d’amiante, il a continué à travailler chez le même employeur malgré sa reconnaissance en maladie professionnelle à 30% (1977). « Les salaires chez XXX étaient meilleurs qu’ailleurs et c’est ce qui attirait les jeunes qui ne se rendaient pas compte du danger. »

- Quelques remarques par rapport aux caractéristiques non variantes des métiers :

  • Plombier :

- travail soit chez les particuliers soit pour les entreprises (caves, galeries…).

- travail avec d’autres corps de métiers à proximité

- condition de travail : beaucoup de poussière, rentre dans les caves à mazout et chaudières, gaz dégagé lors des soudures de galvanisé, allergie par rapport à l’utilisation de produit pour les joints, reçoit des projections quand les joints cassent,

- attitude par rapport aux protections : enlèvement des gants car irritant.

- utilisation de l’amiante jusqu’en 2004

- exposition au plomb jusqu’en 1973

  • Electricien :

- travail soit chez particuliers soit entreprises (caves…)

- travail avec d’autres corps de métiers à proximité

- condition de travail : beaucoup de poussière

- exposition à l’amiante jusqu’en 2004

  • Fumiste :

- nom ancien pour les chauffagistes (?): 3 personnes ont fait ce métier dans les années 50 et 60.

- condition de travail : air irrespirable et poussiéreux, fortes odeurs de mazout ; « Est déjà tombé dans une fosse profonde pleine de suie (jusqu’au nez) ».

  • Chauffagiste :

- travail avec d’autres corps de métiers à proximité

  • Storiste:

- travail avec d’autres corps de métiers à proximité

- Travail dans les poussières et la saleté

  • calorifugeur:

- un patient a utilisé l'amiante alors que c'était interdit pour écouler le stock, à main nu et sans masque. Il travaillait sur le chantier de construction de Beaubourg.

Liste des produits utilisés et expositions

Image:logoexemple.pngCliquez sur le lien suivant pour télécharger le tableau
Liste des produits utilisés et exposition dans la construction-installation

Analyse par rapport à la chronologie

Faits relatés par les patients

Organisation du travail :

Plombier :

- il y a des changements dans l’organisation du travail :

o dans les années 1950, travail 7/7.

o A partir des années 1980, apparition de la sous-traitance

o A partir des années 1980, intensification du travail et baisse de la qualité du travail (témoignage)

o Dans les années 2000, précarisation du travail (intérim)

Electricien :

- il y a des changements dans l’organisation du travail :

o 1948 : ambiance joyeuse après la libération de Paris

o Fin des années 70 : la sous-traitance est mentionnée


Chauffagiste :

- il y a des changements dans l’organisation du travail :

o depuis les années 1990 : apport de l’informatique



Protections : rien à signaler

Outils et produits:

Plombier :

- Il y a des changements dans les techniques :

o dès les années 40 : utilise plaque d’amiante comme protection et devient une telle habitude que même quand l’amiante est interdite, certains plombiers continuent à l’avoir.

o 1950-1960 : l’éternit (cheminée) est remplacé par le flex alu, flex inox

o dès les années 1950 : possède des masques

o Dès 1962, le PVC est utilisé et pour les collages, une colle est utilisée. Elle sera interdite à cause de sa nocivité.

o Fin des années 1960, apparition de la climatisation

o Dans les années 1970, diminution de l’utilisation de l’amiante

o Dans les années 1990, utilisation du joint caoutchouc

o Dans les années 1990, plus d’utilisation d’amiante pour protéger les murs dans les grandes entreprises (utilisation de pare-flamme en aluminium) mais est encore utilisé dans les petites PME

Electricien :

- Il y a des changements dans les techniques :

o 1955-1957 : des outils apparaissent (ex : pistolet à scellement, perceuses)

o 1963-1967 : passage au 220V

o Années 1980, fin des années 1990: rénovation par rapport aux nouvelles normes


Remarque :

Notons que ces témoignages sont uniques et peuvent être comparés aux différentes périodes d’utilisation de produits récapitulées dans la partie suivante et intitulée "produits utilisés"

Analyse de la base de données

Organisation du travail:

Parmi les postes répertoriés, beaucoup de postes sont cités une seule fois. Pour eux, impossible de distinguer une évolution des activités dans le temps.

Pour les postes cités plusieurs fois avec une différence de période, on peut noter que des activités restent stables alors que d’autres connaissent des évolutions. Ces activités permettent de comparer un même poste pour des périodes différentes.

Image:logoexemple.pngCliquez sur le lien suivant pour télécharger le tableau
Organisation du travail dans la construction-installation

En conclusion

En conclusion, la plupart des activités des postes ne dépendent pas de la chronologie. Il y a néanmoins quelques postes qui ont des activités variantes mais ces dernières ne dépendent pas de la chronologie. Elles dépendent plus des spécificités des postes (ex : monteur électricien, monteur chauffagiste…).

Produits utilisés :

Entre les dates formelles d’adoption des textes dans la réglementation (règles prescrites) et l’effectivité de leur application dans l’activité réelle de travail, il y a des écarts qui tiennent à une certaine inertie dans la mise en œuvre du droit, mais aussi aux rapports de force dans l’adoption des règles de prévention dans chaque entreprise, chaque lieu de travail. Ces écarts peuvent apparaître en fonction de l’expérience des patients et des experts. L’exemple de la mise en application de l’interdiction de l’amiante et des règles de prévention sur les chantiers de désamiantage est, à ce sujet, emblématique.

Image:logoexemple.pngCliquez sur le lien suivant pour télécharger le tableau
Produits utilisés aux dires des experts dans la construction-installation
Image:logoexemple.pngCliquez sur le lien suivant pour télécharger le tableau
Produits utilisés aux dires des patients dans la construction-installation


En conclusion

Les produits utilisés sont nombreux et sont des cancérogènes avérés ou suspectés. Certains produits ont été utilisés après la date de la loi régentant leur utilisation (ex : acide, amiante, benzène, formol, fumée de soudage, HPA, nickel, PCB, plomb, bois, silice, solvants chlorés). Sous des noms à usage professionnel, certains produits ont été utilisés alors qu’ils étaient des cancérogènes puisque composés par des cancérogènes.

Analyse par rapport au nettoyage

Cette partie d’étude concernant le nettoyage a été réalisée sur 77 patients.

Image:logoexemple.pngCliquez sur le lien suivant pour télécharger le tableau
Nettoyage dans la construction-installation

En conclusion

Beaucoup de travailleurs n’ont pas de protection. Les activités de nettoyage ne sont pas très bien détaillées.

Déclaration et reconnaissances en maladie professionnelle :

Les patients ayant reçu un CMI, ont travaillé dans différents emplois et postes. Le CMI prend en compte le parcours professionnel dans sa totalité. Il peut provenir de l’étude d’un ou de plusieurs postes exposés. Dans ce tableau, nous pouvons simplement constater que le patient ayant occupé « tel poste » a reçu un CMI au vu de son parcours professionnel et non au vu du seul poste cité.

Image:logoexemple.pngCliquez sur le lien suivant pour télécharger le tableau
Déclaration et reconnaissance dans le domaine de la construction-installation

Correspondance entre le poste, le tableau de CMI, la pathologie et la reconnaissance:

Image:logoexemple.pngCliquez sur le lien suivant pour télécharger le tableau
Lien entre poste et reconnaissance dans le domaine de la construction-installation

Liste des postes et des produits :

Postes produits cités par les experts produits cités par les patients

Assistant de gérant

vapeur acide acides forts (ac chlorhydrique))

Ardoise

Directeur

Amiante

borax

Directeur technique

amine aromatique

bronze

Gérant

benzène

Ciment

Responsable Achat

Cadmium

Colle

Aide familiale

cobalt

cuivre

Agent de bureau

formaldéhyde

Etain

Assistante de PDG

fibres minérales

Eternit

Secrétaire

fumée de soudage

Fibrociment

Adjoint au chef d'étude

gaz diesel

fonte

Chef de bureau d'étude contrôle

HPA goudron Huile

Hydrocarbure, gasoil

Ingénieur d'étude ou de bureau d'étude

nickel

Huile de vaseline

Dessinateur

noir de carbone

Laine de roche

Technicien de bureau d'étude

PCB

Laine de verre

pesticides

laiton

{{{3}}}

Calorifugeur

Plomb

liège

Chauffagiste

poussière bois

Peinture zolpan

Couvreur

poussière métallique poussière de fer

Plâtre

Electricien

PVC

Placostyle Ba13, Ba23

Etancheur

radiations ionisantes

Silicone

Fumiste

Silice

sulfate

Maçon

solvants chlorés trichloréthylène

diluant Tangit

Manoeuvre

tétrahydrofurane

White spirit

Monteur

zinc

Mousse

Ouvrier

ouvrier d'installation de climatisation

Plaquiste

Plombier

Projeteur d'amiante

Technicien d'installation d'alarme

Terrassier

Storiste

Dépanneur

Cariste

Magasinier

Conducteur de chantier

Surveillant

Agent d'entretien

Coursier

Outils personnels