Construction-Préparation

De travail.expocancer.fr.

Vous avez la possibilité de lire la fiche directement par rapport à ce site ou de l'imprimer.

Image:imprime.jpgCliquez sur le lien suivant pour éditer la fiche complète
Fiche secteur Construction-préparation

Sommaire

Objectif de l’étude :

Etudier l’évolution dans le temps des postes concernés par les travaux de préparation dans la construction.

L’étude initiale porte sur :

- 34 patients pris en compte

- une période de 1939-2007

- des entretiens individuels dans le cadre du GISCOP93, faits entre 2002 et 2007, suivant le « protocole pour la construction d’un dispositif de surveillance des cancers d’origine professionnelle en Seine Saint Denis - 2è phase : construction du dispositif permanent 2002-2003 ».

- 31 patients atteints d’un cancer du poumon, 1 atteint d’un cancer de la vessie, 1 atteint d’anémie réfractaire avec excès de blastes et 1 atteint d’anémie réfractaire avec excès de blastes en transformation.

- Cette étude porte sur les données de la base SCOP mises à jour au 12 mars 2008

Analyse des parcours professionnels :

Analyse globale :

Organisation du travail

- Le métier est masculin.

- La durée des postes est variable : de 1 à 37 ans avec une moyenne de 6 ans.

- Les postes de la construction spécifiques aux travaux de préparation sont :

Image:logoexemple.pngCliquez sur le lien suivant pour télécharger le tableau
Liste des processus et des postes dans la construction-préparation

Remarques sur les postes :

- D’autres dénominations de poste existent et ne dépendent pas de la chronologie :

o Artisan démolition

o Ouvrier de démolition

o Chauffeur de poids lourd

o Conducteur de grue

o Conducteur de travaux

o Homme d’entretien

o Manœuvre bâtiment ou manœuvre démolition ou manœuvre intérimaire

o Mécanicien

o Ouvrier de terrassement

Ces postes correspondent :

a) Artisan démolition, ouvrier de démolition, Manœuvre bâtiment ou manœuvre démolition ou manœuvre intérimaire, Homme d’entretien= manœuvre

b) Chauffeur de poids lourd = chauffeur

c) Conducteur de grue=conducteur d’engins

d) Conducteur de travaux=chef de chantier

e) Mécanicien=ouvrier mécanicien

f) Ouvrier de terrassement=terrassier

- 3 personnes obtiennent des responsabilités de chef de chantier

- Il y a une évolution professionnelle progressive des postes : poste manuel à chef de chantier

- 1 ouvrier de démolition est parti travailler à l’étranger (Cameroun)

- indication partielle de tâches de nettoyage

- Tous les postes sont exposés sauf aide géomètre et sondeur

- 1 manœuvre/14 a eu 2 périodes de chômage puis passage au RMI suite à des ennuis de santé

- 1 chauffeur a des activités d’ouvrier de démolition

Quelques remarques sur des caractéristiques des métiers de la démolition et du terrassement:

- travail soit manuel (masse) soit avec des équipements (marteau-piqueur, bulldozer, niveleuse, grue)

- conditions de travail : beaucoup de poussière, de bruit, d’odeur (gasoil…), boue

Témoignage : le travail le plus dégueulasse de sa carrière, on sentait des choses bizarres, ça sentait les égouts…

- travail physique avec conséquence sur santé : hernies discales, maux de dos…

- ont travaillé sur les chantiers tel que : stade de France (il fallait tout dégazer car a été construit sur une ancienne usine de gaz de France) ; base d’Orly, barrage de Haute Marsheim ; stade Pernetty, Isola 2000, Assemblée Nationale…

- Pendant la seconde guerre mondiale, certains ont travaillé à la construction d’aéroport pour les Américains et de pistes en béton pour les Allemands.

Liste des produits utilisés et expositions

Image:logoexemple.pngCliquez sur le lien suivant pour télécharger le tableau
Liste des produits utilisés et exposition dans la construction-préparation

Analyse par rapport à la chronologie

Faits relatés par les patients

Organisation du travail : - Ouvriers de démolition/conducteur d’engins:

Protections :

1943-1949 : travail avec un mouchoir comme protection

A partir de 1987 : EPI obligatoires

1991-1993 : certains manœuvres travaillent sans protection

Outils

1947-1951 : travail avec équipements (plan Marshall : aide à la reconstruction de l’Europe après la 2nde guerre mondiale)

1953-1955 : pas de marteau piqueur

1976-1999 : le bétonnage avec le temps est devenu de moins en moins manuel et de plus en plus mécanisé

Conditions de travail :

1965-1978 : tout se récupérait après démolition et déblaiement : brûler les gros câbles pour récupérer le cuivre, récupérer du bois, des tuiles…Tout se revendait alors qu’en 2004, on casse tout.

1980-1993 : 1 manœuvre travaille 10h/jour même le samedi

Avant 1990 : pas de tri des déchets lors des déblaiements


Produits utilisés : rien à signaler


Remarque :

Notons que ces témoignages sont uniques et peuvent être comparés aux différentes périodes d’utilisation de produits récapitulées dans la partie suivante et intitulée "produits utilisés"

Analyse de la base de données

Organisation du travail:

Parmi les postes répertoriés, beaucoup de postes sont cités une seule fois. Pour eux, impossible de distinguer une évolution des activités dans le temps.

Pour les postes cités plusieurs fois avec une différence de période, on peut noter que des activités restent stables alors que d’autres connaissent des évolutions. Ces activités permettent de comparer un même poste pour des périodes différentes.

Image:logoexemple.pngCliquez sur le lien suivant pour télécharger le tableau
Organisation du travail dans la construction-préparation

En conclusion

- Pour les chauffeurs, entre 1953 à 1988, on trouve une activité polyvalente: démolition et construction. Cette activité s’additionne à leur activité stable dans le temps.

- Pour les coffreurs, de 1981 à 1992, le nettoyage est une activité stable. De 1981 à 2004, on note une activité de construction en plus de leur activité de démolition.

- Pour les conducteurs d’engin, les activités sont principalement stables. Les activités d’entretien de machine et de nettoyage n’interviennent qu’entre 1953 et 1966.

- Pour le maçon, les activités sont stables.

- Pour les manœuvres, les activités sont principalement stables. Le nettoyage est une activité évolutive. Cette activité s’effectue de 1963-1966, 1984-1994 et 1996-1998.

- Pour les mécaniciens, leurs activités sont stables.

- Pour les ouvriers, les activités sont principalement stables. Entre 1965-1966, se situent les activités de mécanique. L’activité de nettoyage du matériel s’effectue durant les années 1970 (1973-1977, 1975-1976 et 1978).

- Les puisatiers et les terrassiers ont des activités stables.


En conclusion, la plupart des activités des postes ne dépendent pas de la chronologie. Il y a néanmoins quelques postes (conducteurs d’engin, manœuvres, ouvriers) où le nettoyage peut être considérée comme une activité évolutive en fonction du temps.

De plus, il est difficile de se baser sur la dénomination du métier déclaré sur la fiche de paie pour évaluer l’activité réelle et variable du professionnel.


Produits utilisés :

Entre les dates formelles d’adoption des textes dans la réglementation (règles prescrites) et l’effectivité de leur application dans l’activité réelle de travail, il y a des écarts qui tiennent à une certaine inertie dans la mise en œuvre du droit, mais aussi aux rapports de force dans l’adoption des règles de prévention dans chaque entreprise, chaque lieu de travail. Ces écarts peuvent apparaître en fonction de l’expérience des patients et des experts. L’exemple de la mise en application de l’interdiction de l’amiante et des règles de prévention sur les chantiers de désamiantage est, à ce sujet, emblématique.

Image:logoexemple.pngCliquez sur le lien suivant pour télécharger le tableau
Produits utilisés aux dires des experts dans la construction-préparation
Image:logoexemple.pngCliquez sur le lien suivant pour télécharger le tableau
Produits utilisés aux dires des patients dans la construction-préparation

En conclusion

Les produits utilisés sont nombreux et sont des cancérogènes avérés ou suspectés. Certains produits ont été utilisés après la date de la loi régentant leur utilisation (ex : l’amiante, benzène, HPA, solvants chlorés). Sous des noms à usage professionnel, certains produits ont été utilisés alors qu’ils étaient des cancérogènes puisque composés par des cancérogènes.

Analyse par rapport au nettoyage

Cette partie d’étude concernant le nettoyage a été réalisée sur 34 patients.

Image:logoexemple.pngCliquez sur le lien suivant pour télécharger le tableau
Nettoyage dans la construction-préparation

En conclusion

Beaucoup de travailleurs n’ont pas de protection. Les activités de nettoyage ne sont pas très bien détaillées.

Déclaration et reconnaissances en maladie professionnelle :

Les patients ayant reçu un CMI, ont travaillé dans différents emplois et postes. Le CMI prend en compte le parcours professionnel dans sa totalité. Il peut provenir de l’étude d’un ou de plusieurs postes exposés. Dans ce tableau, nous pouvons simplement constater que le patient ayant occupé « tel poste » a reçu un CMI au vu de son parcours professionnel et non au vu du seul poste cité.

Image:logoexemple.pngCliquez sur le lien suivant pour télécharger le tableau
Déclaration et reconnaissance dans le domaine de la construction-préparation

Correspondance entre le poste, le tableau de CMI, la pathologie et la reconnaissance:

Image:logoexemple.pngCliquez sur le lien suivant pour télécharger le tableau
Lien entre poste et reconnaissance dans le domaine de la construction-préparation

Liste des postes et des produits :

Postes produits cités par les experts produits cités par les patients

Terrassier

amiante

fibrociment

manoeuvre

benzène

Produit nettoyant les bétonnières

Conducteur d'engins

fumée de soudure

Chauffeur

gaz d'échappement

Ouvrier mécanicien

Hydrocarbure polycyclique aromatique (HPA) (goudron)

Puisatier-boiseur

poussière de ciment

Maçon - aide maçon

poussière de bois

manoeuvre

silice

Mineur

solvants chlorés

aide géomètre

Sondeur

responsable de chantier

Outils personnels