Maçon

De travail.expocancer.fr.

Vous avez la possibilité de lire la fiche directement par rapport à ce site ou de l'imprimer.

Image:imprime.jpgCliquez sur le lien suivant pour éditer la fiche complète
Fiche poste maçon

Sommaire

Objectif de l’étude

Etudier l’évolution inter-domaine professionnelle de l’exposition à des cancérogènes dans le poste de maçon.

L’étude initiale porte sur

les fiches domaines de la construction 45,1 ; 45,2 ; 45,3 ; 45,4, de la Métallurgie et de la mine

Analyses

Comparaison de l'exposition du poste/domaine

Image:logoexemple.pngCliquez sur le lien suivant pour télécharger le tableau
Liste des expositions par domaine

En conclusion:

D’après les experts, les expositions communes à tous les domaines professionnels sont : amiante, HPA, silice. D’autres existent et ne dépendent pas du domaine professionnel : acides, benzène, chrome, fibres minérales, formol ou formaldéhyde, fumée diésel, goudron, plomb, poussières de bois, poussière de ciment, solvant chloré.

D’après les patients, les expositions sont nombreuses et semblent ne pas dépendre du domaine professionnel : « algepoc » à base de résine, Amiante, béton, bois, chaux, ciment, colle noire, « dalami », eau de javel, fibre de verre, fibrociment, goudron, « grésotex », huile, laine de verre, PCE, peinture, Placoplatre, « pliolite », polystyrène, poussière, poussière de pierre, plomb, « revadress », sable, soudure,, white spirit.

Comparaison des activités des postes/domaine/chronologie

Image:logoexemple.pngCliquez sur le lien suivant pour télécharger le tableau
Liste des activités par domaine

En conclusion:

Les activités du maçon sont identiques quelque soit le domaine professionnel et la période.

Comparaison de l'organisation du travail ou utilisation de produit par postes/ domaine

Construction 45,1 : Pour le maçon, les activités sont stables.

Construction 45,2 : Certaines conditions de travail citées sont pénibles :

- souffrance pour certains maçons de travailler la nuit et en souterrain (ex : pendant 35 ans dans le métro)

- Un maçon témoigne « pendant des travaux de peinture, cela prenait à la gorge et cela brûlait un peu les yeux (1980-1985)

- Un maçon arrache l’amiante sans masque (1981-1982)

- Un maçon a attrapé la gale du ciment (1982-1997)

Avant 1956 : les maçons faisaient les planchers sur place

Après 1956, les maçons utilisaient des poutrelles de préfabriqué.

1946 : un maçon a commencé à travailler à l’âge de 14 ans

Construction 45,3 : ras

Construction 45,4 :

Avant 1982 : utilisation du ciment-chaux

1982-1983 : apparition d’un produit, l’ »algepoc » à base de résine qui se présentait par boîte de 5 kg (2 kg et demi de résine, sable….) : pâte. Cette pâte peut provoquer des allergies (crevasse sur les mains, yeux gonflés, boutons partout)

Métallurgie : ras

Mine : ras

Outils personnels